Maladie de peau et stress psychologique

Posted on

Comme pour beaucoup de maladies de la peau, le stress peut être un facteur déclencheur du psoriasis, mais également une conséquence.

Afin de lutter entre le psoriasis et le stress, plusieurs techniques sont possibles : Enfin, il est primordial de ne pas se replier sur soi. peut pas directement provoquer de psoriasis (rappelons que c’est une maladie multifactorielle On estime qu’une personne dont un des parents souffre de psoriasis a 10 % de risque de contracter la maladie. Une maladie, ou un médicament, peut provoquer une poussée de cette forme de psoriasis. Toutes ces formes de psoriasis ne constituent pas des entités distinctes, ce sont des symptômes différents de la même maladie. Cette maladie immunitaire touche jusqu’à 30 % des personnes atteintes du psoriasis. Par ailleurs, le psoriasis, comme tout autre problème de santé, peut venir cristalliser pour certains sujets des difficultés relationnelles préexistant à la maladie. Les dermatologues savent bien que certains patients exploitent - le plus souvent de façon inconsciente - les bénéfices secondaires inhérents à leur maladie de peau. Les causes du psoriasis restent encore assez mystérieuses : génétique, stress, infections, fatigue, etc.

La maladie coeliaque n’est pas une maladie auto-immune

  • un traumatisme psychologique, un stress, une fatigue qui sont souvent retrouvés avant une poussée comme pour le déclenchement de la maladie

Parmi ces facteurs de risque, intéressons-nous à celui qui touche de plus en plus de personnes dans le monde : le stress.

Dans quelles mesures le stress peut-il provoquer, voire aggraver, cette affection dermatologique qu’est le psoriasis ? Le psoriasis est une maladie de peau très fréquente, qui touche environ 2 % de la population en France et dans les pays occidentaux (population blanche). Dans beaucoup de maladies de peau telles que le psoriasis, le stress peut être un facteur déclencheur mais aussi une conséquence. La cause du psoriasis est encore mal connue mais on sait qu’il s’agit d’une maladie inflammatoire ayant un substrat génétique. Cette maladie de peau est le plus souvent bénigne mais elle a un retentissement psychologique et social important. Le psoriasis est une maladie plurifactorielle génétique, inflammatoire et auto immune qui semble toucher tout l’organisme, donc bien plus que la peau. Le psoriasis est une maladie qui peut disparaître spontanément de lui-même Les médicaments ne permettent quant à eux que de l’éteindre (on dit le « blanchir »). Si on retrouve effectivement du psoriasis dans environ un tiers des ascendants des personnes atteintes, la transmission de la maladie est encore mal comprise. Enfin, l’avènement des biothérapies et les controverses qui leur sont liées ont amené à renforcer la réflexion sur le rapport bénéfice/risque attendu dans la prise en charge de cette maladie.

Et vous ? Quelles sont vos expériences avec le psoriasis ? Comment vous en sortez-vous ? Croyez-vous au lien contesté avec le stress ?

  • Peur du regard de l’autre
  • Peur des rechutes
  • Anxiété
  • Insomnies,
  • Difficultés sexuelles
  • Repli sur soi
  • Dépression plus ou moins sévère
  • Et, bien sûr, stress extrême

L’effet sur le psoriasis, une maladie de peau d’origine mystérieuse, est spectaculaire.

Vous pouvez ensuite expliquer votre maladie aux collègues les plus susceptibles d’être concernés par vos plaques, vos absences, etc. Insistez sur les points suivants : vous gérez la maladie, elle n’est pas contagieuse et elle n’a aucun impact sur votre investissement dans votre travail. Quels sont les avantages d’expliquer le psoriasis au travail ?Le travail comporte son lot de stress. Vous pouvez également vous demander si le fait de garder votre maladie secrète peut accroître vos angoisses et votre stress. Précisons d’emblée qu’il n’existe pas de “gêne du psoriasis” mais plutôt un faisceaux de spécificités génétiques qui favoriseront l’apparition de la maladie. L’aspect héréditaire du psoriasis est important puisque les sujets souffrant de psoriasis sont entre 30 et 50% à avoir des parents atteints par la maladie. Même si le stress ne fait pas tout dans le développement du psoriasis, il est un des facteurs environnementaux les plus courants. On peut également citer : Intéressons nous au stress : Par stress on évoque tous les phénomènes émotionnels qui seront susceptibles d’entrainer l’apparition d’un psoriasis. L’acné, le psoriasis, l’eczéma sont parmi les maladies de peau les plus fréquemment engendrées par le phénomène du stress.

Quels sont donc les problèmes de peau qui peuvent résulter ou s’aggraver avec le stress ?

  • Le psoriasis » vulgaire » ou typique, en plaques

Ces maladies sont difficiles à supporter et ainsi, à leur tour elles accentuent encore plus l’état de stress d’une personne.

Le stress peut aussi et sournoisement déclencher une maladie dormante mais préexistante. Ainsi, et depuis longtemps, le lien entre stress et maladies de peau dont l’acné, le psoriasis et l’eczéma existe bien. Dans un état de stress avancé, les dermatologues constatent des manifestations immédiates sur la peau et qui sont bien visibles. Le psoriasis n’est pas une maladie ni . Le psoriasis est de plus en plus appelé maladie psoriasique en raison d’autres atteintes comme par exemple celles des (ongles) et des . Il est pourtant possible que la première poussée de la maladie soit provoquée par un fort stress. De nombreuses personnes pensent encore que le psoriasis est une maladie contagieuse et se détournent parfois des personnes qui en sont atteintes. Le psoriasis est une maladie, il n’est pas lié à une question d’ . L’évolution du psoriasis n’est pas prévisible car la maladie évolue par poussées, variant ainsi selon chaque personne.

Le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse - il est considéré comme un fait avéré

Ils sont prescrits dans les formes de psoriasis localisés ou pour les localisations qui ne peuvent être traités différemment du fait du risque d’irritation locale.

Même si un séjour en ne peut apporter une guérison définitive de la maladie psoriasique, celui-ci ne peut qu’être un moment très positif pour le malade. D’autre part, le psoriasis, maladie très souvent mal vécue, cause un stress important. En effet, le regard des autres, la peur de voir ré-apparaitre ou s’aggraver le psoriasis, la sensation d’être différent et peu attirant entretient le stress provoqué par la maladie. Chez plus de 90% des personnes atteintes de Psoriasis, une exposition au soleil améliore les manifestations, mais dans moins de 10% des cas environ, cette situation peut aggraver le psoriasis. » Le psoriasis de l’enfant est le plus souvent une maladie bénigne souvent mal vécue plus par les parents que par l’enfant. Théo et les Psorianautes est un jeu éducatif qui a pour objectif d’aider les enfants atteints de psoriasis à bien grandir et bien vivre avec cette maladie. Le stress entretient une relation étroite avec le psoriasis, comme facteur déclenchant des poussées, mais aussi comme conséquence pesante de l’apparition des plaques. Non, le stress seul ne peut expliquer l’apparition du psoriasis. Dans certains couples, lorsque l’un des deux présente cette pathologie, les relations intimes peuvent être compliquées, d’autant plus lorsque la maladie touche les parties génitales.

L’OMS reconnait le psoriasis comme une maladie sévère non-contagieuse

“La personne atteinte par la maladie peut faire peur et donc être mise à l’écart, voire stigmatisée”, explique le docteur Sylvie Consoli, dermatologue et psychanalyste à Paris.

Aplcp.org Le psoriasis est une maladie de la peau qui affecte environ 4 % de la population occidentale. Cependant, la maladie peut aussi avoir d’autres origines comme le stress physique engendré par la prise des médicaments, ou suite à une intervention chirurgicale ou une maladie. En effet, bien que le stress et l’angoisse trouvent leurs racines dans le psychologique, leurs symptômes physiques peuvent devenir un calvaire pour celui qui les éprouve. En parallèle, les symptômes aigus du stress et de l’angoisse doivent pouvoir être gérés en cas de crise avec une prescription pour les cas fulgurant et urgents. Valériane Valeriana officinalis : de part ses propriétés neurosédatives, elle est indiquée pour lutter contre les insomnies, la neurasthénie, les névroses, les angoisses, l’anxiété et le stress. Il est donc tout indiqué pour lutter contre les  insomnies dues aux états anxieux, le stress, l’angoisse et l’anxiété. Or le psoriasis n’est pas lié au stress ou à la nervosité, mais avant tout aux gènes». Attention cependant au rhumatisme psoriasique, maladie évolutive de l’appareil locomoteur, qui touche jusqu’à 30% des personnes atteintes de psoriasis cutané. Il existe cependant diverses hypothèses plus ou moins vérifiées qui nous donnent quelques pistes d’investigations et notamment sur une relation étroite entre psoriasis et stress.

Maladie de peau et stress psychologique

Le stress au niveau du psoriasis sans en être la cause, pourrait donc apparaitre comme un des facteurs déclencheurs des poussées mais aussi une conséquence de ces dernières.

Voici la version en vidéo On peut aujourd’hui dire que le psoriasis et la maladie de Crohn sont des maladies à composante auto-immune. Pour le psoriasis, maladie multi génique, il existe au moins 10 gènes candidats de Psor 1 à 10 (sur les chromosomes 1, 3, 4, 6, 8, 11,16, 17, 18, 21). D’abord prescrits dans le traitement de la maladie de Crohn, les anti-TNF alpha sont aujourd’hui utilisés pour soigner les formes modérées à sévères du psoriasis. A l’inverse 7 à 11% des patients souffrant d’une maladie de Crohn présentent un psoriasis. Pour ce qui est des poussées, il est certain que certaines situations de stress, d’infections, la prise de certains médicaments, le grattage, déclenchent des poussées de psoriasis. Dans la maladie de Crohn, on a longtemps pensé que le stress pouvait déclencher des crises. Mais c’est ignorer que le psoriasis peut à tout moment évoluer vers une maladie plus invalidante et difficile à supporter. Depuis peu, pourtant, plusieurs travaux scientifiques permettent d’expliquer comment un état de stress peut non seulement déclencher le psoriasis, mais aussi l’entretenir. Des récidives peuvent ainsi s’observer mais elles sont minimes même avec des stress importants.

Stress et maladie de la peau : une relation en double sens

Le psoriasis est une maladie chronique, visible, qui touche 1,5 million de Français.

Les chiffres-clés de l’enquête : Le stress seul n’explique pas le psoriasis car c’est avant tout une de la peau. Ainsi, 60 % des personnes souffrant de psoriasis pensent que le stress provoque leur psoriasis . Les sources de stress peuvent être u Si vous pensez que le stress joue un rôle dans votre psoriasis, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. C’est ainsi que certaines maladies, et particulièrement les affections de la peau, peuvent générer un stress important et être responsables d’une diminution de la qualité de vie. Au final, le stress déclenche une poussée d’une maladie préexistante. En conclusion, si nous ne pouvons pas grand-chose contre une maladie qui nous fragilise, nous pouvons en revanche limiter son éventuelle expansion en gérant notre stress. Elle pourrait être là juste comme ça, agissant juste sur ma pensée mais non cette foutue maladie agit également sur ma santé. Et c’est un cercle vicieux, cela vous stress encore plus donc la maladie ne disparaît pas et s’étend. Ils sont près de deux millions de Français à souffrir de psoriasis, une maladie qui laisse rougeurs et squames sur la peau.

Quant au stress qui lui est assimilé, il a rappelé qu’il s’agissait d’une maladie “d’origine génétique, sur laquelle certains facteurs environnementaux peuvent avoir une influence (froid, surmenage, surpoids, stress…)”.

Son origine est multifactorielle : génétique, immunologique,… FAUX Le psoriasis est une maladie dite épi-génique soit, impliquant plusieurs gênes et des facteurs environnementaux. Mais le stress seul ne peut pas expliquer l’apparition même des plaques de psoriasis. VRAI Pour 40% des patients, un ou plusieurs membres de leur famille sont atteints par la maladie. Un bénéfice non négligeable quand on a une maladie telle que le psoriasis qui abîme l’image corporelle. D’autre part, le psoriasis, maladie très souvent mal vécue, provoque un stress important. A essayer donc, si vous vous pensez que votre psoriasis est dû au stress. Le psoriasis est une maladie encore trop peu connue du grand public. Nous vous remercions par avance de votre participation pour permettre à tout le monde de découvrir le vrai visage de notre maladie. Vous ne me connaissez pas mais moi oui, depuis quelques années déjà ; je suis la maman d’Aurélie qui est atteinte de psoriasis et qui combat courageusement cette maladie.

Le psoriasis est une maladie fréquente puisqu’elle touche environ 2% de la population française, et ceci à tous les âges de la vie.

S’il s’agit la plupart du temps d’une maladie bénigne, le psoriasis peut constituer un handicap difficile à vivre au quotidien et avoir un retentissement psychologique important. Les ongles, qui sont parfois touchés au cours d’un psoriasis, peuvent n’être que la seule localisation de la maladie chez certaines personnes. Le malade souffrant de psoriasis présente un terrain génétique particulier sur lequel des circonstances favorisantes vont déclencher des poussées de la maladie. Il n’est pas encore possible de dire aujourd’hui leur niveau exact de responsabilité et il faut probablement la conjonction de plusieurs anomalies génétiques pour exprimer la maladie. La plupart du temps, les symptômes réapparaissent à l’occasion d’un stress, d’un changement de vie, d’une période de fatigue ou d’une maladie associée. Le psoriasis est une maladie chronique qui peut avoir des répercussions importantes sur la vie quotidienne. Le psoriasis ne guérira pas et une seule consultation est insuffisante pour répondre à toutes les attentes liées à la maladie. Le diagnostic de psoriasis est avant tout clinique, c’est-à-dire qu’il repose sur l’expérience et la bonne connaissance de la maladie du médecin qui examine les lésions. Mal informés, beaucoup pensent encore à tort que c’est une maladie psychologique, due au stress, qu’elle est contagieuse ou encore qu’elle est liée à un problème d’hygiène. Le psoriasis, une maladie méconnue mais des répercussions bien réelles Le psoriasis est reconnu par l’Organisation mondiale de la santé comme “une maladie non contagieuse, chronique, douloureuse, inesthétique, invalidante et incurable”. Maladie polygénétique, le psoriasis dépend à la fois d’un terrain génétique propice et de facteurs environnementaux (dérèglement hormonal, stress, exposition solaire, interaction médicamenteuse…).